Poignée de main à l'extérieur

De jeunes entrepreneurs, acteurs du changement à Montréal-​Nord

Temps de lecture : 2 minutes.

L’initiative en faveur d’un Montréal-​Nord qui excelle s’est déroulée ce jeudi 23 juin 2016 au Café Gourmand dans le cadre d’un 5 à 7 En Mode Affaires. Pour cette pre­mière édition, depuis sa création en 2015, l’Aile Jeunesse de la chambre de Commerce et d’industrie de Montréal-​Nord (AJCCIMN) met sur pied un dis­po­sitif qui per­mettra les échanges enri­chis­sants pour la jeune pousse entre­pre­neu­riale nord-​montréalaise.

Pour la pré­si­dente de l’AJCCIMN, Janny Gaspard, l’enjeu est de montrer Montréal-​Nord sous un autre angle : « J’ai entendu un sondage sur ma région comme étant l’arrondissement le plus pauvre au Canada. Je suis issue de la diversité cultu­relle et il y a plu­sieurs per­sonne de dif­fé­rentes ori­gines qui vivent là. J’ai alors vu l’urgence de faire connaître ces génies en herbe pour leur connais­sance, leur savoir. Je me suis dit pourquoi pas leur donner une pla­te­forme. C’est notre com­mu­nauté, c’est nous. Je veux qu’ils soient mis en lumière », estime Madame Gaspard.

Encourager les jeunes entre­pre­neurs de cette partie de Montréal est au cœur des pré­oc­cu­pa­tions des membres orga­ni­sa­teurs de cet évé­nement. Pour se faire, à leur retour à l’automne pro­chain, à part le réseautage, ils pré­voient éga­lement de créer d’autres acti­vités comme des concours, des for­ma­tions édu­ca­tives, et des déci­sions qui leur don­neront plus d’autonomie pour entre­prendre seul. Cette annonce témoigne de la moti­vation sans faille des membres de AJCCIMN. La soirée a éga­lement vu la par­ti­ci­pation de l’une des plus hautes auto­rités de Montréal-​Nord, la mai­resse Christine Black, qui s’est réjouie de cette ini­tiative : « Les jeunes de Montréal-​Nord veulent que leur région avance et je ne peux qu’en être heu­reuse ce soir. Ils veulent se démarquer, il faut que notre éco­nomie à Montréal-​Nord aille mieux. C’est une façon de faire rayonner notre arron­dis­sement, comme le res­taurant dans lequel l’on est aujourd’hui » affirme la mai­resse.

Ils sont âgés entre 18 et 40, et ont besoin d’accompagnement dans leurs pre­miers pas dans entre­pre­neuriat.

En choi­sissant le Café Gourmand comme lieu de ren­contre, les jeunes entre­pre­neurs ont voulu passer un message : que tout est pos­sible si l’on est « pas­sionné, déterminé et opti­miste ».

Ce lieu est l’œuvre d’un des leurs dont l’activité vient seulement de voir le jour.

Publié éga­lement sur

AfrikCaraibMontreal

Partagez cet article :

Publié par

Christelle De Bougha

Journaliste intervieweuse et rédactrice amoureuse des histoires humaines et de leur esthétique. Drôle de mots pour dire qu’avec mes yeux, ma bouche, mes oreilles et ma plume, je raconte des vies de personnes passionnantes comme sources d’inspiration pour certains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *